Je commande un livre

Mektoub!

Ou le fabuleux destin d'un cancer du sein

Bientôt disponible!

Encore une tuile ! Et celle-là ne manque pas de lui tomber sur la tête quand Valérie apprend qu’elle a, non pas une, mais deux tumeurs, logées dans son sein. Pas question de baisser les bras, et encore moins quand elles arrivent alors que toute sa vie était sur le point de basculer… 

C’est avec un paquet d’optimisme, une bonne dose d’énergie et un zeste d’humour, que Valérie décide de surmonter et de vaincre son cancer.

Mektoub, c'est d'abord un témoignage généreux et beaucoup d'espoir. C'est aussi une histoire de rêve, de persévérance et de victoires, de changement de vie.

C'est une histoire partagée parce que cette nouvelle épreuve doit bien servir à quelque chose, parce que le cancer n’est pas toujours une fatalité et qu’on peut parfois même s'en faire un allié. 

 

17,00 €

  • 0,3 kg
  • 5 à 8 jours de délai de livraison1

Le carnet vert

J’ai longtemps rêvé d’une grande maison remplie de cris, de rires et de jeux mais parfois, les rêves ne l’entendent pas de cette oreille. Faute de ribambelle, un seul viendra d'abord, du bout du monde, pour la plus belle des aventures, avec pour seul bagage un pyjama et… un carnet vert. 

Il était temps d’en écrire la suite. Pour Elle, là-bas. Pour Lui plus tard. Et puis pour vous, parce que l'histoire est tellement belle qu'il aurait été dommage de la laisser dans un placard!

17,00 €

  • 3 à 5 jours de délai de livraison1

Et si on partait?

En 2012, ras le bol général!

Valérie en a marre de la routine, de son train-train quotidien, elle ne s’y retrouve plus dans sa vie de couple vieille de 19 ans, et a tout simplement envie de réaliser un vieux rêve : prendre une année sabbatique.

Elle est loin de s’imaginer la forme que cette année va prendre et l’issue qu’elle peut en attendre. 

15,00 €

  • 3 à 5 jours de délai de livraison1
Commentaires: 7
  • #7

    Marie-France Lesage (samedi, 06 novembre 2021 11:35)

    Bonjour…bateau plume
    Je viens de passer deux jours avec toi à naviguer dans Mektoub.
    J’ai suivi le flot de tes pensées, partagé tes angoisses, sourit à tes traits d’humour, caressé ma poitrine sous la douche, savouré les kilomètres de tes randonnées en imaginant les paysages.
    Après l’opération, je me suis réveillée avec toi, la main sur mon sein.
    Et puis, j’ai senti tes ailes se déployer!
    Je suis tellement heureuse que tu aies trouvé ta place.
    Surtout, garde la bien au chaud.
    Amicalement.
    Marie-France
    Si tu as envie de me lire, visite mon site www.marielesage.be et plus particulièrement mon blog
    avec différents reportages où je "marie" toujours texte et photos et ma lettre à mon petit-fils Cosimo https://www.marielesage.be/post/lettre-à-cosimo
    Qui est également mon journal du COVID
    Bises

  • #6

    Laurence (mercredi, 27 octobre 2021 20:35)

    Il y a des histoires de vie qui nous touchent véritablement au plus profond de nous. Lire de tels récits de parcours qui en désarçonneraient plus d'un vécus et constater avec quel courage et philosophie les accepter pour vouloir, oui, vouloir, continuer à aller au-devant de tout ce qui nous arrive, au-delà pour vivre, est une belle leçon. On dit que ce n'est pas ce qui vous arrive dans la vie qui est important mais la façon dont vous réagissez à ce qui vous arrive qui l'est et qui décide de votre avenir. Je pense que pour Valérie son avenir est tracé sur une belle ligne droite sans demi-tour. Alors, bonne route à toi et vite le prochain livre !

  • #5

    Sylvie Hinnesdaels (lundi, 25 octobre 2021 14:17)

    J'ai adoré te lire !
    Merci à toi pour ce partage. Mektoub est un magnifique récit et très émouvant (j'ai pleuré du début à la fin tant tu m'as touchée). C'est tellement bien écrit .
    Je te félicite pour ton courage et ta force de caractère.
    Je te souhaite le meilleur pour la suite.
    Et surtout .... profite !

  • #4

    Patricia Deprez (mercredi, 18 août 2021 11:44)

    j' ai lu ses deux ouvrages, la plume de Valérie est facile à lire. Deux récits émouvants, plein d'émotions, de rires, de pleurs et surtout plein d' espoir et bonheur.
    Merci pour cette belle lecture et j' attend la suite!

  • #3

    Charles MARIETTE (mercredi, 03 mars 2021 20:54)

    Je me suis réellement bien amusé lors de deux fins de soirée à lire, comment dire ?...
    votre journal, vos notes de voyages, non, voilà, j'ai trouvé : "votre carnet de vie(s)".
    Vert, oui, c'est la couleur du carnet mais les vies, elles, flottent entre le rose (fuchsia) et le gris, clair ou foncé, comme toutes les vies, quoi, mais chez vous, il semble que le rose domine (ce doit être la couleur de la volonté et pas seulement celle des poupées).
    Passant du rire à la petite larme (vous n'avez pas le monopole de l'émotivité !), dans un rythme soutenu, ce petit bouquin que j'avais dans les mains, je ne l'ai pas lâché avant de l'avoir fini, ce qui m'arrive cependant régulièrement, je le confesse (une curiosité trop grande ? un intellect trop faible ??).

    Tout d'abord, le récit n'est pas linéaire et il se double d'une énigme. Bien sûr, ce n'est pas Maigret mais on se demande quand même un peu de qui vous parlez, en guise d'introduction, certes, surtout pour le Watson que je ne suis pas.

    Ensuite, on rit des très belles descriptions ou plutôt des morceaux de "philosophies sémantiques"...je n'ai rien trouvé de mieux pour décrire la jubilation rencontrée en page 24, avec le paragraphe sur "Sainte-Attribution", un mélange d'ironie joyeuse et un peu désabusée mais tellement juste.
    A ce moment-là, j'ai tout de suite pensé à mon écrivain préféré, Nicolas Bouvier et plus particulièrement au passage décrivant la mouche asiatique dans son chef d'œuvre, l'Usage du monde, quand l'écriture dépasse l'anecdote et atteint déjà l'universel...rien de moins.
    Autre morceau d'anthologie, dans la même veine tragi-comique, la comparaison des enfants biologiques-bioniques...comme vous le pressentez sans doute, dans 10 -15 ans, cela ne fera peut-être plus rire personne !?
    J'adore aussi l'évocation d'une vie de chien, celle de Chilkoot avant votre départ pour la Thaïlande ou encore quand "vous tentez" de nous expliquer que vous devez faire le deuil de votre deuil, euh, sur ce point, je dois bien l'avouer, je ne suis pas plus un Freud qu'un Watson mais, dans l'euphorie, je n'ai aucune peine à essayer de vous suivre.

    Si, j'ai tout de même un reproche !?
    Je ne peux évidemment pas passer sous silence votre antipathie, que dis-je, votre exécration des fonctionnaires et quand vous jetez l'opprobre sur cette noble classe de travailleurs (mettez des " " où vos voulez) à laquelle j'appartiens, j'ai quelques hoquets.
    Bon, ça passe vite car il y a longtemps que j'ai perdu mes dernières illusions sur la fonction publique et ici encore, Nicolas Bouvier vous tendra son aide, avec beaucoup d'application !

    Je ne terminerai pas ce petit exercice critique sans un nouveau "bravo" pour la page 63 : "Nous y sommes..." Quel merveilleux exercice de concision poétique...je pense que vous devez creuser cette voie (ou cette voix ?) aussi ! (et de nouveau, je pense à Bouvier).

    Merci donc pour ce beau cadeau de lecture qui en préfigure d'autres.

  • #2

    Marie Lobet (dimanche, 21 février 2021 18:36)

    Carnet vert est un livre rempli d'émotions !

  • #1

    THOLOZAN Catherine (mercredi, 04 novembre 2020 10:11)

    Que d'émotion avec "LE CARNET VERT" Oh ! Valérie, si tu savais combien de fois j'ai irrigué mes canaux lacrymaux pendant la lecture de ton livre. J'ai vécu tes quêtes, tes questionnements, tes joies, tes peines...

    Tu écris bien et beaux !

    Oh mais oui, apprends le thaï, tu peux le faire, vous avez tant des choses à échanger avec Toy �✌�❣❣

    Encore une preuve, s'il en est besoin, de la beauté sensiblement parlant de ton cœur : quelle bonne idée que de vouloir réunir la Famille, il me semble d'ailleurs que pour Julie : Tom à deux sœurs et elle a un frère et une sœur ❣❣❣❣❣ Vous êtes tous merveilleux.